Sélectionnez votre pays pour afficher les informations correctes / Select your country to display the correct information
France
INFOLINE  0041 840 888 555
logo
gravidanza
 

Comment se déroule PrenaTest® ?


Après avoir été informée et conseillée par votre médecin sur les questions génétiques, et une fois le formulaire de consentement à l'analyse PrenaTest® signé, le médecin vous prélève 20 ml de sang. Ce sang est envoyé au laboratoire de diagnostic de LifeCodexx. Les résultats de l'analyse sont généralement disponibles après 20 jours. Votre médecin recevra alors une notification et vous informera des résultats de l'analyse.

Les coûts de PrenaTest® et des prestations médicales qui l'accompagnent ne sont pas remboursés par les caisses d'assurance maladie. Vous devez donc vous-même assumer les coûts.

Quand est-ce que l'exécution de PrenaTest® est-elle utile ?


L'analyse PrenaTest® est à votre discrétion. Elle est utile si vous appartenez à un groupe à risque ou si les résultats de l'échographie ou des tests sanguins précédents laissent paraître un risque de trisomie 21. Veuillez consulter votre médecin pour connaître le taux de risque de trisomie 21, 13 ou 18 pour votre enfant à naître.

Les associations professionnelles s ' accordent à déclarer que la technologie TPNI doit être considérée de manière positive en tant qu ' alternative aux méthodes diagnostiques invasives sur des femmes enceintes avec risque de présence d ' une trisomie foetale. La Fetal Medicine Foundation (FMF) UK donne par exemple comme ligne directrice de proposer aux femmes enceintes portant un risque après le dépistage du premier trimestre (ETS) de 1:300 ou plus, une méthode de diagnostic invasive.
La FMF en Allemagne définit le groupe à risque à 1:150 ou plus et donne en supplément une plage à risque intermédiaire de 1:500 à 1:151, dans laquelle jusqu ' alors un autre examen échographique est recommandé au deuxième trimestre de grossesse afin d ' obtenir d ' autres signes d ' éventuelles malformations.
L ' utilisation d ' un TPNI dans ces groupes à risque peut éviter des fausses couches attribuables à l ' intervention et des complications pendant la grossesse en ceci qu ' il représente une aide décisionnelle pour ou contre une méthode diagnostique invasive.

Si d ' une part les associations professionnelles déconseillent l ' utilisation du test prénatal non invasif (TPNI) pour les femmes enceintes sans risque de trisomies, jusqu ' à ce que des études cliniques respectives soient réalisées dans le „collectif à bas risque“, la German Society of Human Genetics apporte un autre aspect dans la discussion :
„étant donné que pour les méthodes d ' examen prénatal non-invasif, l ' évaluation des risques liés à l ' intervention contre la probabilité d ' une maladie/ trouble de santé de l ' enfant est supprimée, il en résulte que l ' examen TPNI ne peut être refusé à aucune femme enceinte ou devrait être rendu disponible pour toutes les femmes enceintes.“
 
 
 
Nos Conseillers répondent sans aucun engagement à toutes vos questions
Cliquez ici pour être contacté
Envoyer votre données personnelles, vous serez contacté dès que possible
En cliquant sur "Envoyer", vous autorisez Genico à traiter vos données personnelles